FR NL

Construction d'une caserne de pompiers à Ixelles

En quelques mots

Le projet, situé Boulevard du Triomphe à Ixelles, sera voisin de la caserne actuelle dont l'excellente localisation est maintenue pour répondre au besoin de couverture de la zone. Ce projet, qui innove aussi en décontamination post-intervention, permettra d’améliorer le service à la population ainsi que la qualité de vie des pompiers.

Statut du projet

En exécution

Commune(s)

Ixelles

Début du projet

printemps 2023

Fin du projet

hiver 2025

Budget

10.690.000

Bureau(x) d'études

ORG - Permanent Modernity - UTIL - INGENIUM

Type de projet

Bâtiments / Logements

Entrepreneur(s)
Contrôle qualité
En collaboration avec
Coordinateur sécurité
Numéro d'urgence chantier

085/82 36 36

En collaboration avec SIAMU
Une urgence sur chantier ?

Descriptif du projet

Le poste avancé de Delta date de 1979-1980. Sa superficie de 800 m2 est insuffisante pour une équipe de 16 personnes, mais les possibilités d’extension sont très limitées. De plus, le bâtiment peut difficilement être rénover et ne peut donc pas être adapté aux exigences actuelles en matière d’habitabilité, de sécurité et d’environnement. Il a donc été décidé de construire une caserne modernisée sur la parcelle voisine.

Le nouveau bâtiment sera trois fois plus grand avec une superficie de 2.700 m2 répartis sur cinq étages. Il disposera d’espaces pour des équipes plus nombreuses et le garage pourra accueillir cinq camions de pompiers et quatre ambulances. 

Le projet tiendra compte des exigences spécifiques d’une caserne de pompiers : l’optimisation des départs en intervention, les espaces adéquats pour stocker et entretenir le matériel d’intervention, l’efficacité des installations d’eau… L’implantation du bâtiment s'adaptera au dénivelé naturel du terrain. 

Projet pilote pour la modernisation du SIAMU à Bruxelles

L'innovation du projet réside dans le système de décontamination des tenues et du personnel après un incendie dont les particules émises constituent un risque pour la santé. En effet, le projet intègre deux circuits qui s'organisent selon un trajet de la zone sale vers la zone propre : après avoir lavé et séché les tenues d'incendie, elles seront acheminées vers un vestiaire feu via un escalier spécialement dédié. La décontamination des pompiers se fera via des couloirs de douche au rez-de-chaussée avant qu’ils ne puissent retourner dans les espaces de vie. La ventilation de ces zones sera également séparée de la ventilation générale. Il s'agit d'un fonctionnement inédit en Belgique.

Une caserne au service des pompiers

Pour assurer le bien-être des équipes qui travaillent 24h/24, des améliorations notables sont prévues comme par exemple le remplacement du dortoir par des chambres séparées pour deux personnes, la présence d’espaces séparés pour les femmes et des salles de sport spacieuses et bien équipées. Une tour d’exercice permettra aux pompiers de s’entrainer et simuler les approches d’un bâtiment avec différents types de châssis et balcons.

Partager le projet

Flèche projet durable Image du projet durableb

Un projet durable

La nouvelle caserne devient verte, au sens propre comme au sens figuré. L'emprise au sol du bâtiment est aussi réduite que possible, ce qui rend le bâtiment plus économe en énergie et laisse beaucoup d'espace pour les plantations autour du bâtiment. Doté d'équipements techniques efficaces et d'énergies renouvelables provenant de panneaux solaires et d'une pompe à chaleur, le nouveau bâtiment est très économe en énergie. Une cabine moyenne tension pour l'ensemble du quartier est également intégrée au bâtiment.

Les toits seront verts : de manière extensive là où se trouvent les panneaux solaires ou de manière intensive avec des plantations de prairie et des arbustes. Tous les toits disposent d’une couche de rétention d'eau qui sert de réservoir d'eau de pluie et d'irrigation du substrat planté.

Les eaux grises et l'excédent d'eau de pluie sont réutilisés dans le bâtiment. L'eau utilisée pour le lavage des camions de pompiers est filtrée avant d'être évacuée dans les égouts. Tout est mis en œuvre pour que l'eau soit réutilisée dans la caserne ou infiltrée dans le grand jardin.

La biodiversité de la zone est la priorité de l'aménagement paysager. La mauvaise qualité du sol actuel a favorisé le développement d’espèces invasives et d’arbres faiblement enracinés. Par conséquent, une nouvelle couche épaisse de terre végétale contenant davantage de nutriments est d'abord appliquée comme base solide pour la replantation progressive des arbustes et des arbres. Pour créer un écosystème plus robuste et équilibré résistant à notre climat, le choix s'est porté pour une grande variété de plantes indigènes, nécessitant peu d'entretien.

Découvrez nos engagements durables

Évolution du projet

Programme

Programme

Durant cette phase, l’équipe de projet établit, en concertation avec les partenaires du projet, ses propriétaires et ses gestionnaires, un programme des besoins. Elle définit aussi les contraintes du site et vérifie la faisabilité technique et budgétaire du projet.

Marché d'étude

Marché d'étude

Au cours de cette phase, l’équipe de projet procède à la mise sur le marché de la mission d’études et à la désignation de l’auteur de projet qui réalisera les études nécessaires pour concevoir un projet de qualité.

Exécution de l'étude

Exécution de l'étude

Au cours de cette phase, l’auteur de projet, en concertation avec le maître d’ouvrage, mène les études préparatoires et conçoit un avant-projet, qui doit être validé par tous les partenaires.

Permis

Permis

Au cours de cette phase, l'auteur de projet rédige le dossiers de permis d'urbanisme et/ou d'environnement. Le maître d’ouvrage les introduit à la Région bruxelloise qui procède à l’instruction du permis jusqu’à sa réception.

Marché des travaux

Marché des travaux

Au cours de cette phase, l’équipe de projet procède à la mise sur le marché de la mission de travaux et à la désignation de l’entrepreneur qui exécutera les travaux.

Exécution des travaux

Exécution des travaux

Durant cette phase, le projet, validé par les partenaires, est mis en œuvre par une entreprise générale sous le contrôle du maître d’ouvrage et de l’auteur de projet qui suivent au quotidien le chantier.

Réception

Réception

Au cours de cette phase, le maître d’ouvrage approuve la clôture du chantier à l’entrepreneur, avec ou sans remarques. L’entrepreneur procède aux dernières interventions et le projet est remis à ses gestionnaires et propriétaires. Le maître d’ouvrage clôture le dossier avec les décomptes budgétaires finaux.

Restez informé

BELIRIS SPF Mobilité et Transports Rue du Progrès 56 1210 Saint-Josse-ten-Noode

Inscrivez-vous
à notre newsletter

fleche de décoration

Restez informé

BELIRIS SPF Mobilité et Transports Rue du Progrès 56 1210 Saint-Josse-ten-Noode

Inscrivez-vous
à notre newsletter

fleche de décoration
Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience.
J'accepte
En savoir plus

Contactez-nous
par téléphone

0800 11 299 9h-16h
Voir le plan
multimodal
BELIRIS SPF Mobilité et Transports Rue du Progrès 56 1210 Saint-Josse-ten-Noode info.beliris@mobilit.fgov.be icone de transport Gare du Nord - Rogier

Contactez-nous
par message

fleche décoration

Question 1/6

Erreur

Votre score :

fleche de décoration