FR NL
FR NL

Comment bien isoler un bâtiment revêtant un caractère patrimonial ? Réponse à Relais.

23 janvier 2023 -

Un des nombreux défis du chantier de rénovation des logements sociaux « Relais » à Ixelles réside dans l’isolation thermique des bâtiments : comment conserver l’héritage patrimonial extérieur des bâtiments tout en profitant d’une isolation thermique performante ?

Grâce à l’isolation par l’intérieur. L’isolation des murs des futurs appartements s’effectue depuis l’intérieur afin de préserver le charme des façades centenaires restaurées à l’identique.

Habituellement, l’isolation thermique se situe toujours du côté « froid » d’un complexe de façade, à savoir à l’extérieur. Allier performances énergétiques et caractère patrimonial oblige inévitablement les concepteurs à inverser cette logique en isolant depuis l’intérieur. En procédant de la sorte, il est important d’être extrêmement attentif à la mise en œuvre de cette exécution, notamment à :

  • la parfaite continuité et jonction des membranes pare-vapeurs ;
  • l’intégration des techniques spéciales, en évitant d’endommager ces membranes ;
  • la mise en place de tape adapté entre membranes et joints d’isolation afin d’éviter une migration d’air chargé en humidité depuis l’intérieur vers l’extérieur au travers du complexe de façade ;
  • l’isolation sur 1 m des murs de refends (murs perpendiculaires aux façades principales) ;
  • sans oublier, une hydrofugation des façades à l’extérieur ;
  • etc.

Quant aux méthodes de fixation de cette isolation, il en existe plusieurs types en construction :

  • Par fixation mécanique : l’isolant est fixé au moyen de plaquettes de répartition et de vis.
  • Par un collage en plein bain : collage sur toute la surface du panneau isolant.
  • Par collage par plots : la colle est répartie sur le panneau en plusieurs plots.

C’est la technique du collage en plein bain qui a été adoptée pour les logements rue du Relais. Ce procédé permet notamment une meilleure adhérence des panneaux au support mais a surtout pour but de remplir intégralement de matière (= la colle) l’interstice entre les panneaux et le mur. Et qui dit « matière » dit absence de vide et donc risque moindre d’air chargé en humidité « coincé » derrière les panneaux.

Cependant, cette technique de collage impose une certaine planéité du support. À Relais, les surfaces des murs de façades datant de plus de 100 ans n’étant pas planes, des travaux préparatoires de cimentage intérieur sont nécessaires dans le but de rendre plan ces dernières et assurer ce collage en plein bain.

L’isolation thermique va bientôt débuter à l’intérieur du bloc C.


Photo 1 : le mock-up XPS (isolation). Ici, simulation du travail d'isolation pour éviter d'éventuels conflits lors de l'exécution finale
Photo 2 : à quel point la surface du mur est rugueuse
Photos 3 - 4 : ces photos montrent que les murs ne sont pas plans
Photo 5 : un ouvrier appliquant le prétraitement
Photos 6 - 7 - 8 : prétraitement des murs existants afin d'obtenir une meilleure adhérence pour le cimentage finale
Photo 9 : mur avant le prétraitement.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience.
J'accepte
En savoir plus

Contactez-nous
par téléphone

0800 11 299 9h-16h
Voir le plan
multimodal
BELIRIS SPF Mobilité et Transports Rue du Progrès 56 1210 Saint-Josse-ten-Noode icone de transport Gare du Nord - Rogier

Contactez-nous
par message

fleche décoration

Question 1/6

Erreur

Votre score :

fleche de décoration