FR NL
FR NL

Conservatoire : étude de l’orgue

Hier, l'orgue a sonné pour la première fois en 15 ans dans la salle de concert du Conservatoire royal à Bruxelles. L’expert en orgue, Koos van de Linde, est assis au clavier et nous montre ce dont ce majestueux instrument est encore capable. "Il est malade", souligne-t-il, "il ne sonne pas comme il devrait."

Beliris s'entoure d'experts

Monsieur van de Linde est venu spécialement d'Allemagne pour une visite technique qui a pour but de discuter des résultats de son étude de l'orgue avec les bureaux d'études Origin-A2RC-FVWW et divers autres experts en orgues qui conseillent Beliris sur ce sujet spécifique, tels que les organistes Luk Bastiaens, Jean Ferrard et Benoît Mernier, membres du Comité des orgues. Ensemble, ces experts discutent de la meilleure approche à suivre pour que ce phénix renaisse de ses cendres.

Un instrument unique et précieux

L'orgue de la salle de concert est l'un des orgues historiques les plus précieux de Belgique. Seul le conservatoire de Moscou dispose d'un tel instrument dans un context académique. Il a été construit en 1880 par l'un des plus grands facteurs d'orgues de tous les temps, Aristide Cavaillé-Coll. Même dans son œuvre, cet orgue occupe une place importante car Cavaillé-Coll le cite à titre d’exemple.

Malgré une transformation extrême en 1960, le noyau de l'orgue a été préservé. Les grandes qualités de cet instrument sont donc cachées mais n’ont pas tout à fait disparues. Cependant, l’orgue n’est plus en état de marche depuis un certain nombre d’années car la traction électrique était dans un état tel qu’il présentait un risque d’incendie.

L'étude en bref

De manière générale, deux actions importantes ont été identifiées pour la restauration de l'orgue. A cause du chauffage obsolète, la salle de concert est trop sèche pour l'orgue. Lors de la restauration des bâtiments,  le climat adéquat pour l’instrument sera assuré.

Deuxièmement, le mécanisme d'origine de ventilation a été supprimé en 1960 pour en permettre le contrôle électrique. Lors de cette adaptation extrème aux normes actuelles, tout ce qui était jugé inutile a été retiré de l’orgue. Pour la reconstruction d’origine, les experts s’appuient sur des traces et des instruments similaires du même facteur. Il est important de restaurer le mécanisme original de Cavaillé-Coll car il produit un meilleur son et donne plus de contrôle à l'organiste.

Et ensuite ?

La recherche spécialisée ne constitue que l’une des études en cours pour la restauration du conservatoire. Il existe également une analyse historique et une description complète de l'emplacement des bâtiments, une analyse en profondeur des besoins des utilisateurs ainsi qu’une étude acoustique. Toutes ces données seront rassemblées dans un plan directeur pour la restauration.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience.
J'accepte
En savoir plus

Contactez-nous
par téléphone

0800 11 299 9h-16h
Voir le plan
multimodal
BELIRIS SPF Mobilité et Transports Rue du Progrès 56 1210 Saint-Josse-ten-Noode icone de transport Gare du Nord - Rogier

Contactez-nous
par message

fleche décoration

Question 1/6

Erreur

Votre score :

fleche de décoration